• Nombre de Visiteurs :
  • compteur blog

Galérie Photo

Nos Videos

Audio

Nos Spots

Le projet BoCEJ accompagne 25 jeunes dans le domaine de l’entreprenariat

Publier: 

Le ministère de la jeunesse et de l’emploi des jeunes, à travers le Fonds National d’Insertion des Jeunes (FONIJ), a procédé ce mercredi 28 novembre 2018 à la remise officielle des attestations aux 25 jeunes promoteurs (diplômés sans emploi), ayant participé à la formation intensive en entreprenariat. Cette activité s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du programme Education à l’Emploi, composante 2 du projet Booster les Compétences pour l’Employabilité des Jeunes (BoCEJ). Au total, ils étaient 100 jeunes sélectionnés et suite à une évaluation, 25 d’entre eux ont été retenus pour bénéficier d’une formation intensive de 8 semaines. Parmi ces 25 jeunes, 10 jeunes promoteurs qui ont été sélectionnés seront incubés durant un an.

Durant ces 8 semaines, ces jeunes promoteurs ont suivi une formation qui était axée sur plusieurs modules à savoir, modèle économique, études de marché, analyse de l’environnement, aspects juridiques de créations d’entreprise et propriété intellectuelle, stratégies commerciales et de communication. 

Le ministre de la jeunesse et de l’emploi des jeunes a souligné que grâce à cette formation, beaucoup d’autres jeunes vont bénéficier de l’expertise de ces promoteurs. 

 « Les 25 jeunes ayant participé de la formation intensive à l’entreprenariat pendant 8 semaines ont eu l’opportunité d’enrichir leurs connaissances et de trouver les voies et moyens de créer leurs propres emplois. Je ne doute point que grâce à cette formation reçue, vous parviendrez à être des grands entrepreneurs et à contribuer ainsi à la création d’emplois en faveur d’autres jeunes », a expliqué le ministre Mouctar Diallo.  

Le gestionnaire du projet BoCEJ est quant à lui revenu sur le déroulement de la formation.

Dans le volet entrepreneurial, 100 jeunes sélectionnés dans la base des données de l’AGUIPE (Agence Guinéenne de Promotion de l’Emploi, Ndlr) ont été initiés à l’entreprenariat pendant 4 jours, suite à cette évaluation 25 jeunes ont été sélectionnés et ont bénéficié d’une formation intensive de 8 semaines. Cette étape a permis aux candidats de se familiariser à la rédaction du plan d’affaires dans tous ses aspects », a détaillé Thierno Illiassa Baldé.

Avant de souhaiter bonne chance aux 10 lauréats, le premier ministre chef du Gouvernement a exprimé son souhait de voir ces nouveaux promoteurs utiliser l’expérience acquise lors de cette formation pour bâtir des empires commerciaux pour le bénéfice de la Guinée.

« Jeunes de Guinée, notre pays est fière du génie créateur et de l’esprit d’entreprise qui se manifestent très souvent en vous. Je souhaite que ces acquis puissent être capitalisés sur ces génies créateurs et cet esprit d’entreprise pour bâtir à force d’effort et d’abnégation des véritables empires commerciaux et susciter au tour de vous des nouvelles vocations. Aux lauréats qui vont être orientés vers les centres d’incubation et qui pourraient bénéficier des services opérationnels et d’un accompagnement technique et d’aide financier spécifique, je souhaite du courage, bonne chance car c’est maintenant que le plus dure commence pour vous. C’est à présent que les connaissances reçues doivent servir à créer et à rendre opérationnelles vos différentes entreprises », a souhaité Ibrahima Kassory Fofana.

Mariama Bah fait partie des 10 lauréats. Elle est porteuse du projet paye-mobile. Déjà, elle s’est fixée des objectifs pour élargir son entreprise. 

« Le projet paye-mobile permet de mettre en relation les techniciens et leurs clients. Aujourd’hui je suis retenue parmi ces 10 jeunes qui seront incubés et on va passer une incubation d’une année, ils vont nous accompagner jusqu’à la réalisation de nos projets. Je prévois dans mon business plan d’avoir 10 employés à l’interne et au cours de la même année j’aurais 115 employés si Dieu le veut bien », a expliqué cette lauréate.