• Nombre de Visiteurs :
  • compteur blog

Galérie Photo

Nos Videos

Audio

Nos Spots

Les bénéficiaires satisfaits des acquis du Projet BoCEJ témoignent...

Publier: 

Le Projet BoCEJ à travers ses trois composantes, continue d’impacter les personnes et les institutions (publiques ou privées). A date, plus de 8244_bénéficiaires directs aux profils divers ont été identifiés...Des étudiants en formation initiale aux jeunes diplômés demandeurs d’emploi, en passant par les enseignants, les cadres de l’administration publique, les consultants indépendants, les fournisseurs et chefs d’entreprise... Tous y trouvent leur compte. Témoignages...

L’Agence du Service Civique et d'Action pour le Développement (ASCAD) est l’une des premières institutions bénéficiaires de la subvention du FCCE pour la formation et l’insertion de 1000_jeunes dans les métiers du BTP. Cet établissement public à caractère administratif se distingue aussi par son approche pédagogique innovante qui allie sur une période de six mois, formation civique, citoyenne et professionnelle. Dans le cadre du sous-projet avec BoCEJ, plusieurs acquis sont au rendez-vous et dont les responsables se réjouissent. C’est le cas du Directeur Général Adjoint, M. Amadou KEITA. Lisez son témoignage :

« (...) Nous développons un sous-projet qui consiste à former des jeunes volontaires dans les filières BTP (électricité-bâtiment, chaudronnerie, plomberie-sanitaire, maçonnerie-carrelage -peinture, menuiserie-alu-métallique). Au-delà des infrastructures réhabilitées, rénovées et équipées, le projet BoCEJ nous accompagne pour développer ces cinq métiers de base. L’impact de ce sous-projet est énorme sur la vie de votre établissement. Je voudrais personnellement remercier les autorités pour cette initiative. BoCEJ a été notre premier partenariat bénéfique et qui a permis le renforcement de capacités de notre personnel surtout de l’équipe projet et le pool financier ; au total 20_membres de notre personnel ont bénéficié de ces opportunités. Cette équipe est aujourd’hui opérationnelle et capable de concevoir et de développer les projets pas seulement avec la Banque mondiale mais aussi avec les autres partenaires techniques et financiers. Cela nous aide dans le cadre de la pérennisation. La collaboration avec BoCEJ a été un atout pour notre centre parce qu’aujourd’hui, d’autres bailleurs nous font confiance et nous accompagnent grâce à ce premier partenariat ».

A ce jour, plus de 500jeunes sont enrôlés. C'est le cas de Mlle Hadja Aïssatou DIALLO. La trentaine, elle est une ancienne diplômée inscrite dans la filière Electricité-bâtiment à ASCAD. Elle se dit fière et se moque des préjugés sur le choix de ce métier que d’aucuns réservent exclusivement aux hommes.

« Je suis inscrite en Électricité ; c’est une filière que j’ai déjà faite à l’université. Je suis motivée pour cette formation. Les cours se passent bien. Dès après la théorie, nous passons à la pratique à la fois, cela nous permet de bien comprendre les choses. Tout se passe bien et j’aime bien ce métier. Le projet BoCEJ a apporté tout le matériel dont nous avons besoin pour l’apprentissage. L’école est aujourd’hui bien équipée, nous en sommes très contentes. Après cette formation, je compte travailler dans les chantiers pour gagner ma vie, être autonome et aussi subvenir aux besoins de ma famille. Je rêve aussi de continuer les études et aller loin, pourquoi pas ? »