• Nombre de Visiteurs :
  • compteur blog

Galérie Photo

Nos Videos

Audio

Nos Spots

Sollicitation de manifestations d’intérêt pour le Recrutement d’un Consultant international pour l’évaluation qualitative de changements de comportement organisationnel au niveau des départements ministériels et institutions bénéficiaires du FCCE

Publier: 

SOLLICITATION DE MANIFESTATIONS D’INTERET

N° Don IDA H-985-GN         Date début : 10/08/2020 ;

Date Limite : 24/08/2020

Client: Ministère de la Jeunesse et de l’Emploi des Jeunes (MJEJ).

Type: Sollicitation de manifestations d’intérêt

Titre : Recrutement d’un Consultant international pour l’évaluation qualitative de changements de comportement organisationnel au niveau des départements ministériels et institutions bénéficiaires du Fonds compétitifs pour l’employabilité et les compétences (FCCE).

  • CONTEXTE ET JUSTIFICATION

Le Gouvernement de la République de Guinée a obtenu un don du groupe de la Banque mondiale à travers l’IDA pour financer le projet « Booster les Compétences pour l’Employabilité des Jeunes en Guinée, BoCEJ » pour une durée initiale de près de six (6) ans (avril 2015 – décembre 2020) puis restructuré pour 7 ans (avril 2015 – décembre 2021).

Placé sous la tutelle du Ministère de la Jeunesse et de l’Emploi des Jeunes (MJEJ), le Projet BoCEJ a pour objectif d’améliorer l’employabilité et l’emploi des jeunes guinéens ainsi que de renforcer la gouvernance des établissements de formation professionnelle et technique et d’enseignement supérieur. Il compte trois composantes dont la première est Le Fonds Compétitif Compétences pour l’employabilité des Jeunes (FCCE). Ce Fonds vise à soutenir le montage et la mise en œuvre de programmes de formation en partenariat avec les professionnels (secteur privé) pour répondre à leurs besoins en matière de compétences et de qualifications.

Le FCCE est un ensemble de dons subsidiaires octroyés à des consortia « Etablissements de formation-Entreprises » pour soutenir des projets de formation innovants co-construits entre professionnels et formateurs, d’améliorer la redevabilité institutionnelle par le biais d’une gestion de ces projets basée sur les résultats et d’accroître l’efficacité et l’efficience de l’offre de la formation par le biais d’un partenariat public-privé. Il s’adresse aux établissements de formation formels délivrant des programmes de formation (certifiante/diplômante ou qualifiante) de niveau technique, professionnel ou supérieur et organisés en consortium avec les entreprises ou organisations publiques ou para publiques, le patronat, les chambres consulaires, les entreprises d’intermédiation, etc.

Ces financements sont attribués sur une base compétitive suite à des appels à candidature (proposition de sous-projets). Le FCCE a été doté d’une organisation pour la sélection de ces sous-projets et le suivi et évaluation de leur mise en œuvre. Cette organisation comprend un Comité de Pilotage appelé “Conseil du Fonds Compétitif” (CFC), un Secrétariat Technique (ST) et un Panel d’évaluateurs externes indépendants(PEE). Le CFC est responsable du processus de sélection des propositions candidats aux dons subsidiaires du Fonds et mandate des experts évaluateurs du PEE à cette fin. Ces derniers sont chargés d’évaluer les propositions soumises dans le cadre des appels à propositions conformément à des critères et procédures pré établis et consignés dans le Guide du Fonds ainsi que la mise en œuvre des sous projets sélectionnés.

Dans le cadre de l’atteinte de ses objectifs, les critères de sélection des sous-projets ont été établis de manière à soutenir le développement des formations dans les secteurs prioritaires et sur la base également de la pertinence des activités proposées en matière de l’impulsion du partenariat public-privé – PPP, des innovations technologiques, du développement des programmes de formation par compétences, de la formation des formateurs ; dans une logique d’efficience, de dissémination et de durabilité des résultats.

Suite à son 1er appel à candidature, 15 sous-projets ont été retenus pour bénéficier d’une subvention allant de 250.000 USD à 400.000 USD. A ce jour, toutes ces 15 institutions lauréates ont reçu la première tranche correspondant à 40% du montant de leur projet respectif après que toutes les conditions de financement aient été présentées et validées.

Parmi les enjeux qui caractérisent la mise en œuvre de ces sous-projets, nombreux prennent leurs racines dans les comportements humains individuels et/ou collectifs au niveau organisationnel des institutions. Dès lors, le succès des reformes appuyées par le FCCE réside en grande partie dans l’adoption de nouvelles pratiques alternatives au sein des institutions. C’est pourquoi des conditions de mise en œuvre ont été mises en place de façon à stimuler des changements comportementaux chez les bénéficiaires (gouvernance, gestion, partenaires et autres acteurs) à travers l’adoption de procédures appropriées et leurs applications. Ainsi, des formations, des campagnes de sensibilisation, des activités de démonstration, des production d’outils, des suivis rapprochés, ont été faits en faveur des acteurs afin d’apporter sur le plan organisationnel, des changements comportementaux au niveau de ces institutions.

Dans le but d’évaluer les changements apportés par ces sous-projets, le FCCE via cet appel à manifestations d’intérêt se propose de recruter un consultant international pour le service d’évaluation qualitative de changements de comportement organisationnel (EQCCO) au niveau des institutions bénéficiaires du Fonds Compétitifs pour les Compétences et l’Employabilité (FCCE).

Les présents Termes de Référence (TDR) définissent les conditions, les qualifications et les missions relatives à ce service.

  • OBJECTIFS

2-1- Objectif Général :

L’objectif général de cette mission est d’évaluer qualitativement les changements de comportement apportés au niveau des institutions bénéficiaires du Fonds à travers les Sous-Projets.

2-2- Objectifs Spécifiques :

  • Effectuer un diagnostic et analyser le système d’organisation et de gestion administrative (y compris la gestion des ressources humaines), comptable, financière et de contrôle actuellement en vigueur dans les 15 institutions bénéficiaires ;
  • Produire des indicateurs concrets permettant d’évaluer qualitativement les changements de comportement apportés dans ces 15 institutions ;
  • Concevoir une grille d’évaluation des changements de comportement organisationnel
  • Produire un rapport détaillé d’évaluation qualitative de changement de comportement organisationnel au niveau des 15 institutions bénéficiaires.
  • Produire un plan de conduite du changement et sa mise en œuvre en faisant des recommandations à l’endroit des différents acteurs des institutions bénéficiaires pour l’amélioration de la qualité de leurs prestations pour l’atteinte des objectifs du Projet.

 

  • DEROULEMENT DE LA MISSION

La mission sera réalisée en trois (3) phases :

Phase 1 – Démarrage : Au cours de cette phase, le consultant réunira toute la documentation relative au système d’organisation et de gestion des institutions bénéficiaires et de leur tutelle Ministérielle qu’il analysera.

Sur la base des informations recueillies, le consultant devra:

  • formuler des observations sur ses termes de references ;
  • décrire le contexte et produire des indicateurs et une grille d’évaluation.
  • proposer un plan de travail ;
  • proposer et faire valider par le Projet BoCEJ un calendrier d’exécution.

Phase 2 – Diagnostic : Elle consiste en un recueil d’informations auprès de différents acteurs (Equipes sous-projets, institutions de formation, partenaires, FCCE, etc) et leur analyse.

Phase 3 – Rédaction : Elle est la phase proprement dite de rédaction du rapport comportant des recommandations pertinentes dans le sens de la correction des faiblesses constatées pour l’amélioration de l’efficacité dans la gestion des institutions. Un rapport provisoire sera déposé au Projet BoCEJ qui le soumettra à une session extraordinaire du Conseil du Fonds Compétitif (CFC) pour avis et recommandations.

Les recommandations du CFC contenues dans un PV seront transmises par le Projet au Consultant qui en tiendra compte pour finaliser le rapport et le transmettre au Projet dans la semaine d’envoi du PV.

Phase 4 – Atelier : la mission sera clôturée par l’animation d’un atelier de présentation dudit rapport final aux responsables des ministères concernés, aux représentants légaux des institutions bénéficiaires et gestionnaires des sous-projets.

  • RESULTATS ATTENDUS

Le rapport d’évaluation qualitative de changement de comportement organisationnel au niveau des 15 institutions bénéficiaires et des départements Ministériels de tutelle est produit et validé par le Conseil du Fonds Compétitif (CFC). Ce rapport doit comporter le diagnostic, les recommandations et un plan de conduite du changement de comportement pour leur mise en œuvre.

  • QUALIFICATIONS ET EXPERIENCES REQUISES
  • Être titulaire d’un diplôme de niveau supérieur (BAC+5 au moins) dans les domaines suivants : Economie, Droit, Science politique, sciences de développement ou équivalent ;
  • Avoir réalisé des études ou enquêtes qualitatives portant notamment sur des changements comportementaux ou de développement durable ;
  • Avoir une très bonne connaissance de la législation et de la règlementation régissant les attributions, l’organisation et le fonctionnement des Institutions de formation de l’Enseignement Supérieur et de l’Enseignement Technique et de la formation Professionnelle (Public et Privée) ;
  • Avoir participé ou effectué avec succès au moins deux (2) missions similaires au cours des Cinq (05) dernières années ;
  • Avoir une maitrise parfaite des modèles Trans théoriques du changement comportemental serait un atout.

Les consultants intéressés peuvent obtenir des informations supplémentaires au sujet des documents de référence aux adresses mentionnées ci-dessous du lundi au jeudi de 9 heures à 16 heures GMT et vendredi de 9 heures à 13 heures GMT.

  • Secrétariat Exécutif du Projet Booster les Compétences et l’Employabilité des Jeunes (BoCEJ) immeuble Katex, 4e étage appartement A8, Quartier Almamya, commune de Kaloum, près du siège de Cellcom Guinée, Conakry, République de Guinée.

Email : bocej.gn@gmail.com / info@bocej-guinee.org

Tél : (+224) 623 61 36 12/622 71 93 85

Le dossier doit comporter :

  1. Le CV (avec copie diplôme légalisée) faisant état de l’expérience professionnelle du consultant ;
  2. Tout document, attestations, ou autres en appui au dossier ;
  3. L’adresse complète du consultant (siège, contact téléphonique, adresse E-mail, Boite postale, etc.).
  • CONDITIONS D’EMPLOI

Les conditions d’emploi feront l’objet d’un contrat à négocier avec le Secrétariat Exécutif du Projet BOCEJ.

  • DUREE

La durée de la mission est de 60 jours ouvrables (chaque année) à compter de la date de notification de démarrage.

  • FINANCEMENT

Le financement est assuré par le Projet « BOOSTER LES COMPETENCES POUR L’EMPLOYABILITE DES JEUNES » à travers sa composante-1 Fonds Compétitif pour les Compétences et l’Employabilité (FCCE).

  • TRANSMISSION ET DIFFUSION DES DOCUMENTS

Les documents (liste des indicateurs, grille d’évaluation et rapport d’évaluation, supports didactiques) seront transmis au Projet BOCEJ sous format papier et électronique qui se réserve le droit de les publier et/ou les partager à sa guise.

Les manifestations d’intérêt doivent être déposées à l’adresse ci-dessous ou par mail au plus tard le 24 aout 2020 à 15 H GMT. Outre l’original, le nombre de copies demandé est de trois (2); la soumission de candidature par voie électronique sur respect des délais GMT susmentionnés est acceptée.

Secrétariat Exécutif du Projet Booster les Compétences et l’Employabilité des Jeunes (BoCEJ)

Immeuble Katex, 4e étage appartement A8,

Quartier Almamya, commune de Kaloum, près du siège de Cellcom Guinée, Conakry, République de Guinée.

Email : bocej.gn@gmail.com 

Tél : (+224) 655 91 48 91 ou 623 61 36 12

Le Gestionnaire de Projet

Thierno Iliassa BALDE